dimanche 23 décembre 2007

Les couleurs du temps passé

La petite place avec sa vieille fontaine à Calstellammare del Golfo, une commune de la province de Trapani.









Des particuliers du Portail de la cathédrale de Lille, Dans la tradition et la mentalité médiévales, le portail de la Cathédrale représente le lieu du jugement, avant d'entrer dans le Royaume.La pieta représente la Vierge qui porte (sans vraiment le tenir), du bout des doigts, son Fils. La symbolique est la même que ta célèbre création d’Adam de la chapelle Sixtine à Rome.Dieu donne vie à l’homme, le fait exister. Ce n’est pas l’aspect fusionnel qui crée, mais la reconnaissance de l’autre.



L'intérieur
La vallée des temples à Agrigente et les temples











Un cadran solaire, à Taormina.
C' est un instrument silencieux et immobile qui indique le temps solaire par le déplacement de l'ombre d'un objet de forme variable, le gnomon ou le style, sur une surface, la table du cadran, associé à un ensemble de graduations tracées sur cette surface. La table est généralement plane mais peut aussi être concave, convexe, sphérique, cylindrique…
Le gnomon est à l'origine un élément vertical qui indique l'heure par la longueur ou la direction de son ombre. Sur les cadrans courants l'élément porte-ombre est généralement un axe (ou l'arête d'un plan) incliné parallèlement à l'axe de rotation de la Terre ou axe du monde. Il prend alors le nom de « style ». Cette inclinaison, dont l'angle dépend de la latitude du lieu, permet de lire l'heure pendant toute l'année directement sur un même ensemble de graduations : l'éventail des lignes horaires.










Des images de l'édifice le plus célèbre de Taormine, le Théâtre grec.
Construit au Ille siècle av. J.-C., il fut presque entièrement rénové au Ile siècle av. J.-C. par les Romains, et transformé en amphithéâtre.
Les restes de la scène grecque sont les plus impressionnants. A partir des rangs des spectateurs, on a une vue magnifique sur la côte et l'Etna. Le petit musée près du théâtre rassemble quelques objets trouvés dans les fouilles.
Des représentations théatrales et des concerts se donnent régulièrement dans ce cadre prestigieux.










Palais des Normands, à Palerme, il est depuis l’après-guerre le siège de l’Assemblée Régionale Sicilienne.












Le dôme de Cefalù fut construit en 1131 date de l'époque où les normands dominaient l'île. La légende raconte que le roi Ruggero II a voulu sa construction pour remercier Dieu de l'avoir sauvé d'une tempête en mer et de l'avoir fait aborder à Cefalù. . On dit que le Christ Pantocrator (Christ représenté dans la gloire de sa résurrection et non dans sa souffrance) qui domine l'abside est le plus grand d'Europe.











La cathédrale baroque de Caltanissetta, érigée à la fin du XVI siècle.







Le chateau de Mussomeli

La cathédrale de Palerme, commencée en 1185, subit de profondes transformations et plusieurs remaniements au fil des siècles. C'est la raison pour laquelle elle renferme, aujourd'hui, beaucoup de styles différents.

Sainte-Marie de l'Amiral ou la Martorana ( XIIème siècle ) à Palerme : l'une des plus belles églises de Palerme. Construite par Georges d'Antioche appelé « le grand Amiral » du premier roi normand de Sicile, elle prit le nom de Sainte Marie de l'Amiral en hommage à sa très grande foi. Elle a subit de nombreuses transformations depuis le moyen âge.






Selinunte : le temple consacré à Athena.

2 commentaires:

Italia a dit…

I dolci a base di marzapane e per lo più a forma di frutta devono il nome di "martorana" al fatto che a prepararli e a venderli erano fino al XIX secolo le suore del monastero della Martorana. Da qui l'espressione "frutta di Martorana".

Italia a dit…

Ingredienti :2 kg di zucchero, 500 g di mandorle, 400 g di glucosio, farina., gomma arabica

Preparazione : Pestare le mandorle prima scottate in acqua bollente e pelate aggiungendo, ogni tanto, una cucchiaiata di zucchero fino a quando non ne viene utilizzato 500 g.
Passare al setaccio e versare questa polvere zuccherata in un recipiente con 300 g di glucosio. Fare bollire, a parte, il rimanente zucchero col rimanente glucosio, versandolo dopo, lentamente, sulle mandorle e mescolando bene.
Far cadere il composto su un tavolo di marmo e farlo raffreddare. Inumidire la pasta d'acqua e farla passare piu volte al setaccio. Formare dei frutti a piacere : mele, pere, susine, castagne ... e sistemarli su uno strato di farina. Lasciarli ad asciugare qualche giorno.
Colorare i frutti con colori vegetali, far asciugare ancora qualche giorno e lucidarli con gomma arabica sciolta in pochissima acqua. Disporli su un piatto o un cestino e decorare con fili di carta variopinta.